Une rivière qui coule… au fond de l’eau !

Parmi les choses les plus bizarres que j’ai vues, la rivière au fond de la mer fait partie de mon top 10. Une rivière au fond de la mer, de l’eau qui coule au fond de l’eau… oui oui, vous lisez bien.

Pour observer ce phénomène, il faudra vous rendre au Mexique, dans l’état du Yucatan. Là-bas, les cénotes font légion. Cénotes ? Ce sont des gouffres ou des dolines, partiellement ou totalement remplis d’eau douce, et parfois d’eau de mer.

cénote
Cénote

Typique de la péninsule, ce type de formation géologique s’explique par la nature du sol, très calcaire : de nombreuses galeries et rivières souterraines parcourent le sol, donnant lieu, de temps à autre à des effondrements de terrain (les fameuses dolines, dont on parle beaucoup depuis quelque temps).

Les dolines se remplissent donc d’eau, grâce à ses rivières, pour former des cénotes. Celles-ci sont souvent reliées entre elles par ces galeries complexes de canaux, qui vont parfois jusqu’à la mer (d’où la présence d’eau salée) et qui font le bonheur des spéléologues.

Cliché de la cénote Angelita, par le photographe Anatoly Beloshcin.
Cliché de la cénote Angelita, par le photographe Anatoly Beloshcin.

Un photographe, Anatoly Beloshcin, a pris des clichés d’une de ces cénotes, dans laquelle une rivière coule au fond de l’eau. Un phénomène tout à fait naturel : prenez du sulfure d’hydrogène (issu de matière organique en décomposition dans un endroit pauvre en oxygène… au hasard, au fond d’une cénote) et mélangez-le à de l’eau salée. Le liquide obtenu sera plus lourd que l’eau de mer classique et aura donc tendance à couler au fond, formant une masse d’eau bien distincte, qui s’écoule comme une rivière classique…

Une pensée sur “Une rivière qui coule… au fond de l’eau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *