Une pyramide vieille de 5000 ans détruite au Pérou

Il y a quelques semaines, le Globserver évoquait la destruction d’une pyramide Maya de 2300 ans au Belize, par une entreprise de construction. C’est au tour du Pérou de voir l’une de ses pyramides massacrée…

site El Paraiso au Perou

 

 

 

 

 

 

Samedi dernier, un groupe de délinquants s’introduit sur le site archéologique El Paraiso. Leur objectif ? Détruire une pyramide  haute de 6 mètres et vieille de 5000 ans ! Avec une pelleteuse, ils démolissent la pyramide en question. Ils déversent ensuite des ordures sur le site et y mettent le feu, avant de se tourner vers d’autres pyramides, qu’ils comptent également détruire. Heureusement, la police arrive sur place et les met en fuite avant qu’ils ne poursuivent leurs basses besognes.

Derrière le saccage de ce site historique : une société immobilière qui voulait faire un peu de place et qui aurait agi avec la complicité d’une famille de la région. Selon l’un des archéologues du site, « ce n’est pas la première fois qu’ils essaient de s’approprier ce site.»

Le site d’El Paraiso

El Paraiso est un site archéologique reconnu : c’est le plus grand et le plus ancien de Lima et de la côte centrale du Pérou. Il compte douze pyramides et s’étend sur 64 hectares. Les travaux pour la mise en valeur du site, qui compte de nombreuses ruines, ont démarré en décembre 2012, ce qui avaient donné lieu à une découverte d’importance : une plaque vieille de 5000 ans, associée à la tradition religieuse précolombienne. D’après les archéologues, entre 1 500 et 3 000 personnes y auraient vécu en 3 000 avant notre ère.

Les responsables de la destruction de la pyramide encourent jusqu’à 8 ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *