L’actu de la semaine (8 octobre 2013)

Cette semaine, dans l’actu, nous résolvons deux mystères : celui des crop circles sous-marins et de la mini ère glaciaire du Moyen-Âge. Nous avons également des frelons tueurs, des supervolcans, une méga-collision, un calamar géant, de vrais sabres lasers … Bref, il n’y a pas de quoi s’ennuyer !

Planète.

Monstres. Ils sont gros comme le pouce et ont fait 42 morts : les frelons tueurs sèment la panique en Chine. Il faut dire qu’il y a de quoi avoir peur. Ils attaquent en groupe, et leurs piqures ressemblent à de gros hématomes, avec parfois l’aspect d’une blessure par balle. La raison de leur prolifération ? Le réchauffement climatique qui raréfie la présence de leurs prédateurs naturels. Plusieurs centaines de personnes ont dû être hospitalisées.

frelons tueursPirates. La justice russe a inculpé 30 militants de Greenpeace pour piraterie. Parmi eux 26 étrangers, qui risquent jusqu’à quinze ans de prison pour une opération dans l’Arctique : ils avaient tenté de monter sur une plateforme de pétrole du géant Gazprom pour dénoncer son impact sur l’environnement.

Danse avec les poissons boule. Ce n’est pas le titre de la nouvelle émission de TF1 mais plutôt la réponse à une énigme qui donnait des cheveux blancs aux scientifiques ! Depuis presque 20 ans, de mystérieux « crop circles » sous-marins étaient observés au large du Japon : des formes géométriques qui sortaient de nulle part, sans l’ombre d’une espèce d’explications. Eh bien, c’est un poisson boule qui se cache derrière tout ça : pour appâter les femelles, il dessine de petites crevasses dans le sable. Et c’est plutôt joli !

La danse des poissons boule

Ère glaciaire. Vous ne le saviez peut-être pas mais le Moyen-Âge a eu sa petite ère glaciaire, aux alentours de 1258. Les scientifiques se doutaient que cette période de grand froid et d’obscurité était liée à une éruption volcanique… oui mais laquelle ? Ce mystère est enfin résolu ! Il fallait trouver un volcan qui corresponde à la description suivante : présence d’une caldeira et de mines de pierre ponce. Et c’est exactement ce qu’il y avait sur l’île de Lambok en Indonésie. Sur place, des branches d’arbre carbonisées sont datées… du XIIIe siècle. Parfait ! D’autre part, un manuscrit relatant une éruption titanesque (et datant de cette époque) est retrouvé. Bingo ! Le volcan Samalas est donc derrière la mini ère glaciaire du Moyen-Âge, avec une éruption estimée huit fois plus importante que celle du Krakatoa en 1884.

Architeutis. Un calamar géant, avec des yeux tout aussi démesurés, s’est échoué sur une plage espagnole. Le céphalopode ne fait que 180 kg, soit un plutôt petit spécimen. Cette espèce, dont il n’est pas rare de voir les cadavres échoués, a été vu vivante pour la première fois il y a quelques mois seulement par une équipe japonaise, à près de 1000 mètres de profondeur.

calamar géantStar Wars. Vous rêviez d’avoir un jour un vrai sabre laser de Jedi ? Des chercheurs du MIT l’ont (presque) fait ! En obtenant une nouvelle façon de faire interagir la matière de la lumière (les photons), ils ont découvert un nouvel état de la matière :  les photons peuvent former une masse et se lier pour constituer des molécules… ce qui rend possible le principe du sabre laser.

Espace.

Supervolcan. La planète Mars a-t-elle succombé à l’explosion de plusieurs supervolcans ? C’est en tout cas l’hypothèse de deux chercheurs qui pensent que certains cratères visibles à la surface de la planète rouge sont des restes de gigantesques éruptions, survenues il y a plus de 3 milliards d’années.

Lune. Les scientifiques savaient que notre lune s’était formée grâce à la collision de plusieurs petites planètes avec la Terre il y a plusieurs milliards d’années. Mais selon une nouvelle étude, la plus cataclysmique des collisions, qui remonte à 4,5 milliards d’année, aurait carrément soufflé au passage notre atmosphère naissante… Malgré tout, notre planète a continué d’avaler de petits objets cosmiques, grossissant jusqu’à devenir celle que nous connaissons aujourd’hui.

Naissance de la lune

Photo de la semaine

Les photos ont beaucoup circulé sur les réseaux sociaux : des animaux calcifiés au contact d’un mystérieux lac en Afrique… Ce mystérieux lac, c’est le lac Natron, situé au nord de la Tanzanie. Il contient une eau dont la température peut atteindre jusqu’à 60 degrés et un pH qui se situe entre 9 et 10,5 (même niveau d’alcalinité que l’ammoniaque). A son contact, les animaux sont calcifiés, sauf les flamands nains, qui s’y reproduisent.

Nick Brandt photo du lac Natron

Info de la semaine

Et pour finir, je vous propose cette super infographie, qui résume (en anglais, désolée) les différences entre les rapports du GIEC de 2007 et 2013. Les perspectives ne sont hélas pas très réjouissantes.

Infographic: How the 2013 global warming report compares to 2007's.

Et pour en savoir plus, retrouvez les quelques 2000 pages du rapport du GIEC en libre accès sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *