L’actu de la semaine (20 août 2013)

L’actu de la semaine est forte en révélations ! Au programme : une nouvelle espèce animale découverte, un homme de 123 ans vivant au fond des Andes, de faux ovnis dans la zone 51 et le mystère des « Near Death Experience » résolu ! Le tout soupoudré de séismes, de mutations génétiques et de réchauffement climatique…

Et en bonus, on vous explique comment se transformer en fossile… Une expérience sympa pour vos vieux jours !

Planète.

Eruption. C’est tombé d’un coup sur la ville : dimanche, le volcan japonais Sakurajima s’est réveillé, recouvrant la ville proche, Kagoshima, d’un épais nuage de cendres. Si le brouillard ambiant a un peu perturbé les habitants, ce nuage n’a pas causé plus de problèmes. Après tout, ce n’est que le 500e « éternuement » de ce volcan plutôt actif, depuis le début de l’année. Et les japonais sont habitués : le pays compte plus d’une centaine de volcans sur son territoire.

Hécatombe. En 6 semaines, plus de 125 dauphins ont été retrouvés morts dans la baie de Chesapeake, sur la côte est des USA. C’est sept fois plus qu’en temps normal. Pour l’instant, la cause des échouages est inconnue mais les scientifiques penchent pour le morbillivirus (un virus de la même famille que la rougeole, qui provoque des problèmes respiratoires et nerveux), déjà responsable de la mort de 700 dauphins sur la côte est américaine entre 1987 et 1988.

Séismes. Saviez-vous qu’en Europe, l’Italie, la Grèce et la Turquie sont les pays les plus propices aux tremblements de terre ? Une étude a en effet été menée pour déterminer les zones qui risquent, d’ici les décennies à venir, de subir des séismes de forte magnitude. En France, les zones concernées se situent au niveau des chaînes de montagne : Pyrénées, Alpes, Jura, Massif Central, Massif Armoricain. Pour rappel, le seul tremblement de terre de magnitude supérieure à 6 depuis un siècle dans l’hexagone est celui de Lambesc (Bouches-du-Rhône), qui fit 46 morts le 11 juin 1909.

Cartographie des risques sismiques en Europe. CNRS.
Cartographie des risques sismiques en Europe. CNRS.

Amazonie. Qui eut cru qu’un gros tas d’excréments donnerait naissance à la plus grande et fertile forêt du monde ? C’est pourtant la conclusion d’un étude parue dans Nature Geoscience : il y a entre 2,6 millions d’années et 12.000 ans, des animaux géants ont fertilisé le bassin de l’Amazone grâce à leur excréments qui, plein d’éléments nutritifs, ont joué le rôle d’engrais.

Nouvelle espèce. Et oui, ça n’arrive pas tous les jours mais ça arrive ! Si la tendance est plutôt aux espèces en voie de disparition, Dame Nature nous réserve encore des surprises… Une nouvelle espèce de mammifère carnivore vient d’être découverte en Amérique du Sud. Cela faisait 35 ans que ce n’était pas arrivé ! Il s’appelle Olinguito, vit dans la Cordillère des Andes, pèse moins d’un kilo, et malgré des yeux étranges, il ressemble à un petit chat à tête d’ours.

olinguito

Espace.

Mission to Mars. Encore une fois, le Passeur de Sciences (blogueur du Monde) nous a dégotté un superbe article que je me permets de reprendre : «10 bonnes raisons de ne pas coloniser Mars». Un article drôle et détaillé qui évoque notamment le froid, le vide ou les virus de l’espace comme raisons suffisantes pour ne pas y mettre les pieds… effectivement, ça donne pas envie.

Menace. 1400 astéroides menaceraient de nous tomber sur la tête. C’est ce que nous dit la NASA qui a publié une carte des « cailloux » dont l’orbite coupe celui de la Terre. Et encore, dans cette étude, seuls les objets de plus de 140 mètres sont pris en compte, autant dire, ceux qui causeraient le plus de dégâts. carte des astéroides dont l'orbite coupe celui de la Terre.

Zone 51. Alors, désolée de vous décevoir, mais la Zone 51, les ovnis, tout ça c’était du flan. En effet, selon la CIA, la Zone 51 (qui existe quand même bel et bien), située dans le désert du Nevada, était en fait la base d’essai des avions-espions U-2.  D’où les lumières bizarres, d’où les événements étranges… Enfin, c’est ce qu’on veut nous faire croire.

Homme.

Mort imminente. Le tunnel avec la lumière : c’est ce que racontent tous ceux qui ont vécu des expériences de mort imminente… Et pourtant, loin d’être une manifestation divine, cette vision serait liée à un regain d’activité cérébrale, juste avant que la circulation sanguine ne s’arrête dans le cerveau. Une étude largement contestée, car réalisée sur des rats, et qui pose plus de questions que de réponses…

Near Death Experience

Réchauffement climatique. Article un peu moins récent mais néanmoins très intéressant : l’augmentation du nombre de conflits armés dans le monde serait lié au réchauffement climatique. Montée des eaux, disparition de certaines espèces, sécheresse… Autant de raisons qui peuvent aggraver des tensions déjà existantes. Les scientifiques suggèrent même qu’une augmentation globale de seulement 2 degrés équivaut à une hausse des conflits de 50% entre habitants d’une même nation.

123 ans. L’homme s’appelle Carmelo Flores Laura, et il serait né le 16 juillet 1890. C’est en tout cas ce qu’indique sa carte d’identité, ainsi que les registres boliviens. Ce qui fait de lui l’homme le plus vieux du monde ! 123 ans et plus aucune dent. Carmelo vit à 4000 mètres d’altitude dans une maison de bric et de broc, et en cas de coup de mou (ça lui arrive), il machouille quelques feuilles de coca… A bon entendeur !

Carmelo-Flores-Laura l'homme le plus vieux du monde ?

Fossile. Et justement en parlant de fossile vivant, voici un article qui pourrait vous être utile si vous souhaitez accéder à l’immortalité (ou presque) : «Comment devenir un fossile ?» Un mode d’emploi utile (ou pas) pour que dans 10 000 ans, un Indiana Jones retrouve votre carcasse…

Mutations génétiques. Les cancers ne sont pas tous liés à notre environnement… certains sont directement causés par des mutations génétiques. Des scientifiques ont ainsi créé une « carte » qui répertorie les mutations génétiques responsables de cancers : cette étude décrit ainsi une vingtaine de mutations qui, seules ou combinées, aboutissent au déclenchement d’une trentaine de cancers.

La photo de la semaine.

Des chercheurs de l’université du Delaware cherchaient à capturer un requin tigre pour l’étudier. Et rien de mieux qu’un « encas » pour attirer l’un des plus grands prédateurs du monde ! La photo en tout cas est étonnante !

un gros requin mange un petit requin
http://www.livescience.com/38976-large-shark-eat-shark.html

Comme le dit si bien Obi-Wan Kenobi, « il y en a toujours un pour manger l’autre« .

Et pour ne rater aucun article, likez la page Facebook du Globserver et suivez nous sur Twitter @TheGlobserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *