La Nature et ses effets spéciaux : les nuages (1/4)

Nuages mammouthsLa Nature nous donne à voir et à s’émerveiller tous les jours… Un coucher de soleil sur la mer, un ciel bleu sans nuage, une forêt à l’automne : il y a de quoi s’extasier ! Mais la Nature fait parfois encore mieux, encore plus surprenant, parfois même carrément hallucinant… Des effets spéciaux incroyables et complètement naturels !

Pour ce premier volet de notre série, nous nous intéresserons aux nuages.

Nous les croisons tous les jours. Il suffit de mettre le nez en l’air et de regarder au dessus de sa tête. Nuages d’orages, nuages de pluie, petite brume ou gros brouillard, il font partie de notre quotidien. Et pourtant, certains d’entre eux ont de quoi surprendre.

Le Nuage Lenticulaire

Ce sont ceux que l’on prend très souvent à tort pour des OVNIS. Il faut dire qu’avec leurs formes ovales, il y a parfois de quoi être confus… Les altocumulus lenticularis se  trouvent la plupart du temps dans les zones accidentées et montagneuses.

Le « Roll Cloud »

Le « roll cloud », nuage en rouleau, est une forme particulière de nuage de la catégorie des Arcus. Il ressemble à un gros rouleau cylindrique tournant sur lui-même. Ces nuages se forment vers 1000 ou 2000 mètres d’altitude, le plus généralement lors d’orages, quand l’air froid descendant rencontre l’air chaud ascendant.

On le trouve également par « beau temps » en milieu côtier, se formant au gré des courants océaniques. Particulièrement fréquent en Australie, on lui donne le nom (flatteur ?) de « Morning Glory Cloud » ! Tout un programme.

Le Nuage Bulle

Autre forme de nuage très rare : le nuage bulle ! Ils se forment en fin de tempête, lorsque l’air circule verticalement depuis le sol (alors que normalement les courants sont descendants). Très impressionnants, ils sont néanmoins signe que l’orage tire sur sa fin.

La cascade de brouillard

Elle se forme lorsqu’une grande quantité de vapeur d’eau se forme au dessus de la mer et que le vent la pousse vers les montagnes alentours. L’air humide s’élève et se refroidit. La vapeur d’eau, alors, se condense en gouttelettes minuscules : c’est un nuage, ou du brouillard s’il se forme au niveau du sol.

Une pensée sur “La Nature et ses effets spéciaux : les nuages (1/4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *