Attaque de moustiques géants en Floride

Ils seraient dignes d’un film d’horreur à la Hitchcock. Le titre serait «l’attaque des moustiques mangeurs d’hommes»… Les Gallinippers, ou moustiques-monstrueux (de leur petit nom) sont prêts à envahir la Floride. Ils mesurent plusieurs centimètres et leur morsure serait aussi douloureuse qu’un coup de couteau. Que du bonheur. gallinipper-mosquito

L’attaque commencera cet été… 

La Floride n’a vraiment pas de bol. Les pauvres sont déjà l’objet de trous géants mangeurs d’hommes (le Globserver en parlait encore la semaine dernière), de pythons, d’alligators et de requins, tous mangeurs d’hommes aussi. Et je ne parle pas des ouragans, des tempêtes tropicales et des tornades. Bref. Un endroit fort sympathique.

L’an passé, les fameux moustiques Gallinippers ont envahi le paysage, tout particulièrement après la tempête Debby. Car oui, les moustiques aiment l’eau (pour y pondre leurs oeufs). Et si cette année est aussi pluvieuse qu’en 2012, leur nombre pourrait encore augmenter. Ils aiment également la chaleur, d’où leur arrivage massif prévu pour le début de l’été.

Des insectes vampires

Le problème avec ces buveurs de sang, c’est que leurs oeufs peuvent «hiberner» pendant plusieurs années, attendant patiemment une bonne grosse crue pour éclore. Pendant cette période, les larves sont si voraces qu’elles peuvent avaler de petits animaux aquatiques, et même des têtards !

Une fois sortis de leur coquille, le massacre continue. Contrairement aux moustiques habituels (que l’on regretterait presque) qui sortent à la tombée de la nuit, les Gallinippers se nourrissent tout le temps, jour et nuit non-stop. Ils sont tellement gros, qu’ils peuvent vous mordre à travers vos vêtements. Et ils n’ont peur de rien puisqu’ils s’attaquent en groupe aux animaux, domestiques ou sauvages, et même aux poissons.

Nuisible depuis deux siècles

Moustique géant

Les premières descriptions de cet insecte aussi inhabituel que répugnant remontent à 1897 : «c’est le plus intimidant, le plus sournois, le plus méchant et le plus venimeux de tous», raconte un écrivain de l’époque, qui, par «venimeux», fait référence à la douleur des morsures.

A cause de leur taille immense, il est difficile de les éloigner, même avec les plus nocifs des insecticides.

Pour les habitants de la Floride, il va pourtant falloir s’armer (et pas seulement de patience) cet été : les larves de Gallinippers se sont rassasiées depuis l’année dernière avec les larves des autres (gentils?) moustiques… et elles sont fin prêtes à venir croquer de l’humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *